Chronique : Gunsmith Cats Burst Vol.5

http://www.manga-sanctuary.com/couvertures/big/gunsmith-cats-burst-manga-volume-5-simple-47973.jpgType : Seinen
Auteurs : Kenichi SONODA

Editeur : Glénat
Prix de vente : 7.50€
Nombre de tomes France : 5 (terminé)
Nombre de tomes Japon :  5 (terminé)
Date de parution : 20 juillet 2011

 

Pitch :


 Rally et Minnie tiennent en journée une armurerie à Chicago… mais elles ont un autre business, la chasse aux bandits ! Elles débusquent les criminels en fuite et les remettent à la police pour toucher la prime qu'ils ont sur leur tête. Un job bien risqué… les deux filles se retrouvant souvent emmêlées dans des situations périlleuses. Jusqu'à présent elles s'en sont toujours tirées avec brio, mais qu'en sera-t-il cette fois-ci ?

 

Chronique :

 

Il aura fallu attendre pratiquement 3ans pour avoir la fin de "Gunsmith Cats Burst" dans nos contrées. Quelle fin connaitront Rally, Minnie et les autres ?

 

Pour un tome qui s'est fait attendre autant de temps et pour une série aussi connue que "Gunsmith Cats", c'est un finale bien mou qui nous est offert. D'une part il faut reconnaitre que l'attente de 3ans aura fait retomber la sauce et même dans les faits, SONODA rend vraiment treize chapitres plutôt décevant.

 

Un tome où les héroïnes sont quasiment absentes et laissent place à leurs acolytes. C'est donc Becky et Bean qui prennent le plus de place dans ce tome, si ces personnages sont charismatique (surtout Bean) il faut reconnaitre qu'ils n'ont pas la carrure pour tenir tout un tome sur leurs épaules. La course poursuite entre Bean et Parcy apporte son lot d'action en revanche pour notre plus grand plaisir (et il faudra en profiter, car c'est la seule scène d'action du tome). Du côté de l'histoire, l'auteur conclut correctement, pourtant l'ensemble laisse tout de même un goût amer aux lecteurs.

De plus on retrouve toujours ce fan-service totalement inutile, notamment la scène avec Minnie et Ken. Pour le reste on passera la pseudo romance lesbienne que l'auteur met en place... Une impression de tourner un peu en rond se fait sentir notamment sur tout ce qui touche à Goldie et son trafic de drogue et ses lavages de cerveau.

 

Concernant les graphismes, le style de l'auteur n'a guère évolué depuis l'ensemble reste donc correcte.

 

L'édition ne comporte rien de bien spécial et reste dans la lignée de ce que proposait Glénat sur les tomes précédents.

Une fin bien décevante même si elle ne laisse aucune question  en suspend. On aurait bien aimé un final plus tourné vers l'action et surtout voir plus Rally et Minnie pour faire leurs adieux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Equipage en place depuis 2011  -  Hébergé par Overblog